Renseignements :

Anaëlle Riou
Chargée de projets Enseignement musical et Éducation artistique Arts vivants
Email : a.riou@gmvagglo.bzh
Tel : 02 97 68 28 15 / 06 31 42 22 81

Projet

MA BRETAGNE A L'ECOLE

MS > CM2

La culture bretonne est vive, moderne. Elle est constitutive d’un courant culturel qui concourt à un fort rayonnement régional. Elle sait vivre avec son temps et s’ouvrir au monde contemporain sans renier ses racines. Cette culture traditionnelle est vivante, constante, elle traverse les générations et les époques, en sachant évoluer. C’est un bien précieux, il importe de l’entretenir et pour cela, il est de notre responsabilité d’en assurer la transmission aux enfants.

« Golfe du Morbihan – Vannes agglomération » fait confiance au savoir-faire de ses partenaires associatifs Petra Neue, le Festival du conte à Baden et Ti Ar Vro pour proposer aux élèves une sensibilisation à la culture bretonne au travers, entre autres, d’un travail autour de la langue bretonne, des chants, des danses, contes...

Important. Suivant l'évolution du contexte sanitaire, ces projets 2021/22 pourraient être réadaptés selon les consignes qui émaneraient de nos autorités tutélaires (accueil d'intervenants extérieurs dans les classes) ou malheureusement annulés si aucune solution d'aménagement ne le permet. Nous faisons notre possible pour nous adapter au contexte et garantir à la fois la sécurité et les règles sanitaires pour vous et vos élèves.
 
1. Découverte de la culture bretonne MS > CM2 - monolingues

Déroulement
3 séances en classe (prévoir salle de motricité) le matin /après-midi selon les possibilités de l’intervenant.

Durée des séances
30 mn cycle 1, 45 mn cycle 2, 1h cycle 3


Les objectifs de ce parcours Panorama de la musique bretonne  sont à la fois l'apprentissage de chants traditionnels (chants de mer, chansons du patrimoine oral de Bretagne issues du collectage local ), la découverte des instruments traditionnels de la musique bretonne (harpe celtique, biniou, bombarde, violon, accordéon..) et enfin l'initiation à la danse (danses en rond, en couple...)

 

Ce travail est complété par des apports historiques sur la culture bretonne (l’histoire, la langue…), notamment à travers le collectage de chansons, de danses, de costumes...

 
2. Enregistrement d’une chanson du répertoire Breton MS > CM2 - classes bilingues et monolingues

Priorité donnée aux projets d'école (faire cependant une inscription par classe)

Déroulement
Un concert à l'école pendant la période novembre/décembre et 3 séances en salle de motricité sur la période janvier/février.

Durée des séances
30 mn cycle 1, 45 mn cycle 2, 1h cycle 3

Intervenants
Virginie Le Furaut, Maude Madec et Mathieu Sérot

Ce parcours permet aux enfants de découvrir la culture traditionnelle bretonne, du spectacle vivant et d’être acteur d'une création artistique. A partir d’un processus de création artistique, les objectifs sont la collaboration avec un artiste au sein de leur école, la découverte des musiques, des instruments et danses traditionnelles bretonnes par le chant. Un enregistrement de la chanson et des arrangements réalisé avec les enfants vous sera transmis, vous pourrez ainsi l’écouter en classe et le partager aux familles.

Le programme se déroule sur 1 concert + 4 séances en classe (regroupées volontairement sur une courte période) durant lesquelles les enfants auront l’occasion de se trouver dans de multiples postures : chanteurs, danseurs, instrumentistes, public, etc. jusqu’à l’enregistrement d’une chanson et de ses arrangements.
Quand cela est possible, il est proposé un rythme de journée différent de leurs habitudes, pour leur permettre d'être le plus disponible possible à cette expérience, et de s’y trouver en immersion.

Pour que vous gardiez un souvenir de notre passage dans la classe, et comme objectif final des interventions, la dernière séance est dédiée à l’enregistrement de la chanson travaillée.

 

3. Découverte du biniou - instrument traditionnel mythique Vannetais MS > CM2

Déroulement
3 séances en classe (prévoir salle de motricité) le matin/après-midi selon les possibilités de l'intervenant.

Découvrir l'anatomie d'une cornemuse (biniou), comprendre ses fondamentaux : le son continu, la fonction des différentes parties de l'instrument, la place du musicien dans la tradition bretonne d'hier et d'aujourd'hui, l'artisanat autour de la cornemuse, du luthier au sculpteur.

Intervenant
Didier Durassier

 
4. Initiation / découverte de la langue bretonne, MS > CM2 - monolingues
Initiation / découverte de la langue bretonne
 
Déroulement
Cycle de 7 séances (un trimestre) le matin /après-midi selon les possibilités de l’intervenant.
 
Durée des séances
1 heure : cycle 1, 2 et 3
 
La démarche pédagogique repose sur une méthode active et naturelle avec des séances aussi vivantes que possible se déroulant de façon bilingue. Les élèves sont mis en situation par des activités ayant du sens pour eux, capable de susciter chez eux une participation active, favorisant les interactions et l’entraide dans le groupe.
 
L’objectif est l’acquisition de vocabulaire, d’expressions simples, de tournures de phrases, visant l’élève à s’exprimer en langue bretonne.
 
Le suivi du travail : sous forme d’un cahier reprenant les thèmes abordés, il constitue la mémoire des chants, danses, comptines, jeux ou vocabulaire appris. Cela permet également le suivi par l’enseignant du travail et fait le lien avec la maison.
https://tiarvro-bro-gwened.bzh/wp-content/webp-express/webp-images/doc-root/wp-content/uploads/2020/04/cropped-LOGO-COULEUR-0200.png.webp
5. Abadennoù e brezhoneg / mont war raok gant ar yezh, MS > CM2 - Skolidi divyezhek
Abadennoù e brezhoneg / mont war raok gant ar yezh
 
Dibun
Ur c’helc’hiad 7 abadenn (a bad un trimiziad) diouzh ar mintin pe d’an endervezh hervez dibres an animatour(ez).
 
Pegeit e pad an abadennoù ?
1 eurvezh : kelc’hiad 1, 2 ha 3
 
E brezhoneg penn da benn e vo kinniget an abadennoù.
Pal an abadennoù a zo reiñ tu d’ar skolidi implij ar yezh er maez eus ar c’hentelioù, lakaad anezho d’en em gavout gant un den nevez a gomz brezhoneg gant ur pouez mouezh nevez, da wellaat o c’heriaoueg, da zeskiñ ha da zont da anavezout muioc’h war danvez Breizh, war al liesseurted sevenadurel ha war o endro en ur gemer plijadur.
 
Penaos e vo evezhiet al labour ? : dindan stumm ur c’haier a zastumo an temoù kejet ganto. Dont a ra d’ober memor an tonioù, an dañsoù, ar rimadelloù, ar c’hoarioù hag ar geriaoueg desket.
Sikour a ra ivez ar skolaer da heuliañ al labour graet hag ober a ra al liamm gant an familh ivez.
https://tiarvro-bro-gwened.bzh/wp-content/webp-express/webp-images/doc-root/wp-content/uploads/2020/04/cropped-LOGO-COULEUR-0200.png.webp
 
6. Cinéma en breton - classes bilingues MS > CM2
Depuis 2017, Emglev Bro Gwened - Ti ar Vro coordonne sur le Pays, la tournée de films d’animations doublés en breton, en partenariat avec les associations Daoulagad Breizh (coordination de la diffusion) et Dizale (doublage). L’accueil de près de 700 élèves bilingues de l’Agglomération se fait au Cinéville de Vannes.
 
La tournée a lieu chaque année de mi-janvier à mi-juin. Elle s’adresse aux élèves des écoles bilingues privées, publiques et Diwan.
 
Du matériel pour accompagner les séances :
  • Une affiche du film par classe
  • Un dossier pédagogique sur le film pour les enseignants
  • Une carte-souvenir pour les spectateurs, donnée à l’issue de la projection.
 
http://www.daoulagad-breizh.org/troiad--tourneacutee.html
 
Le financement du transport sera pris en charge par Golfe du Morbihan - Vannes agglomération.
 
Sinema e brezhoneg evit ar skolioù
 
Abaoe 2017, e kustum Emglev Bro Gwened - Ti ar Vro kenurzhiañ an droiad tresadennoù-bev advouezhiet e brezhoneg war ar c’hornad, a-gevret gant Daoulagad Breizh (kenurzhiañ ar skignañ) ha Dizale (advouezhiañ). E Cinéville Gwened e vez degemeret tost da 700 skoliad kelennet e brezhoneg e korn-bro Gwened.
Bep bloaz e vez aozet an droiad etre kreiz miz Genver ha kreiz miz Even, evit skolidi skolioù divyezhek prevez, publik ha Diwan.
 
Binvioù evit an abadennoù :
  • Ur skritell evit pep klas
  • Un teuliad pedagogel war ar film evit pep kelenner
  • Ur gartenn koun evit pep arvester, goude pep skignadenn.
 
http://br.daoulagad-breizh.org/troiad-ar-vugale.html
 
Arcʼhantaouet e vo an dreuzdougenn gant an Tolpad kêrioù evit pep skol.
https://tiarvro-bro-gwened.bzh/wp-content/webp-express/webp-images/doc-root/wp-content/uploads/2020/04/cropped-LOGO-COULEUR-0200.png.webp

 
 
7. Création d’un conte de randonnée (conte à structure répétitive) MS > GS
Aujourd’hui, le conte occupe une place importante à l’école primaire dans les programmes scolaires qui donnent la priorité à la maîtrise de la langue.
 

Objectifs : Donner accès au patrimoine des contes - appropriation du langage, développement de l’imagination - Apprentissage de nouvelles chansons et comptines - Prise de parole adaptée, prise de conscience de son corps et de son environnement - Détacher les histoires des images pour que l’enfant se concentre sur l’oralité et non sur la représentation dans un livre - Mettre un rituel d’écoute en place.

Première séance :  le conte

De l’humour, du chant, de la poésie, du théâtre, tous les ingrédients sont réunis pour vous embarquer dans les versions revisitées de contes traditionnels. Une petite balade à travers les contes qui va enchanter les moyens et les grands et les emporter dans des lieux magiques.

Ateliers après le conte : ateliers sur la spécificité du conte de randonnée. Après un rappel de l’histoire racontée lors du spectacle, s’en suit un dialogue avec les enfants sur les étapes du conte randonnée. Ils choisissent le héros de leur propre histoire. Ce héros va rencontrer des personnages secondaires nommés par les enfants. Enfin, ils apprennent la comptine de la marche et l’histoire peut commencer. Cet atelier est déclinable en accentuant le travail sur l’apprentissage des comptines au moyen des jeux de doigts et de mains, afin de découvrir son corps au même titre que son oralité.
 

Ateliers animés par le ou les artistes selon leurs disponibilités.

8. Conte - Le pouvoir des plantes CP > CE2
Aujourd’hui, le conte occupe une place importante à l’école primaire dans les programmes scolaires qui donnent la priorité à la maîtrise de la langue.

Objectifs : Donner accès au patrimoine des contes - appropriation du langage, développement de l’imagination - Apprentissage de nouvelles chansons et comptines - Prise de parole adaptée, prise de conscience de son corps et de son environnement - Détacher les histoires des images pour que l’enfant se concentre sur l’oralité et non sur la représentation dans un livre - Mettre un rituel d’écoute en place.

Première séance :  le conte

De l’humour, du chant, de la poésie, du théâtre, tous les ingrédients sont réunis pour vous embarquer dans les versions revisitées de contes traditionnels. Une petite balade à travers les contes qui va enchanter les moyens et les grands et les emporter dans des lieux magiques.

Ateliers après le conte : ateliers sur la spécificité du conte de randonnée. Après un rappel de l’histoire racontée lors du spectacle, s’en suit un dialogue avec les enfants sur les étapes du conte randonnée. Ils choisissent le héros de leur propre histoire. Ce héros va rencontrer des personnages secondaires nommés par les enfants. Enfin, ils apprennent la comptine de la marche et l’histoire peut commencer. Cet atelier est déclinable en accentuant le travail sur l’apprentissage des comptines au moyen des jeux de doigts et de mains, afin de découvrir son corps au même titre que son oralité.
 

Ateliers animés par le ou les artistes selon leurs disponibilités.

 

9. Création d’un conte sur le monstre CM1 > CM2
Aujourd’hui, le conte occupe une place importante à l’école primaire dans les programmes scolaires qui donnent la priorité à la maîtrise de la langue.
 
Objectifs : Donner accès au patrimoine des contes - Construire une culture orale pour préserver et transmettre les histoires - Enrichir son lexique à travers l’acte créatif - Parler en prenant en compte son auditoire : mobiliser les ressources de la voix et du corps pour être entendu et compris - Formuler ses opinions dans des échanges oraux par une prise de parole adaptée.

Première séance :  le conte

Venez et frissonnez, riez, rêvez avec le conteur. Voyagez avec vos plus beaux déguisements et repartez avec des images plein la tête… Un conte survolté dans lequel la gestuelle, le chant et le récit invitent les imaginaires à un voyage troublant.

Ateliers après le conte :

Ateliers sur le Conte : mise en place de l’ambiance nécessaire au développement de l’imaginaire. Une discussion s’engage ensuite avec la classe sur la description du monstre... constitution des groupes pour imaginer chaque monstre sur papier (prolongement possible en classe : réalisation du monstre en volume avec l’enseignant à l’aide de matériaux de récupération, perles...) Les enfants peuvent remplir des cartes d’identité où ils écrivent son nom, ses caractéristiques physiques, son comportement, son mode de vie. Enfin, le travail sur l’oralité commence… pour une présentation de chaque création devant la classe en oralisant à la manière du conte.

Ateliers animés par le ou les artistes selon leurs disponibilités